Ce que vous avez raté...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

... si vous n'êtes pas venus le mercredi 16 mars :

 
- les questionnements de vestiaire sur le choix de la couleur à la mode en ce moment (rouge ou jaune), un choix largement dominé par la peur de perdre le match de fin d'entrainement...
 
- le choix de 90% des joueurs de porter du rouge, étonnamment dès qu'Alain a choisi sa couleur
 
- le retour du plus petit rugbyman néo-zélandais du monde, qui a manifestement passé beaucoup plus de temps dans les bars que sur les terrains, et qui a prétexté "des courants d'air inversés dans l'hémisphère sud" pour justifier ses en-avants à répétition 
 
- l'échauffement à base de "skills" (eh oui, nos coaches bossent pour préparer les entraînements) volontairement compliqués pour nous mettre en panne de confiance, avec des double-croisées/cadrage/passe destructeurs pour les croisés, justement
 
- le sourire crispé de Botox, qui souffre en silence (et en absorbant 3 tonnes de paracétamol par jour), pendant que tout le monde râle sur le terrain 
 
- ET SURTOUT, la fin de la série en cours de 1 victoire pour les rouges de "l'Amitié", et la première victoire de la saison pour la "Brutalité" jaune.
 
AMITIE    1   :    1  BRUTALITE

 

- et enfin, la soirée extraordinaire au franco-suisse, terminée fort tard après un rapprochement culturel dont Bilto a le secret, mais pour plus de détails, fallait y être. En tous cas le jeudi matin a été difficile...