Barcelona Rugby Festival 2012

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Selon une longue tradition rugbistique, ce qui se passe en tournée reste en tournée, à deux exceptions près :

Tout d'abord, et pour faire plaisir au comptable, les chiffres clés du tournoi :

216 : le prix en CHF d'une bouteille de Limoncello au Montreux Jazz Café de l'aéroport

27 : le nombre de bières dans un chariot EasyJet

704 : le nombre de rugbymen du tournoi

12 : le nombre de fois ou Enzo est parti à gauche lorsqu'on avait dit à droite

1 : le nombre de plaquages manqués pour cause d'hôpital en finale de notre poule

2 : le nombre d'interceptions que les chaussures blanches ont tenté

75 : le prix en euros de la visite du Pequeño Lago

72 : la moyenne d'âge dans la boite "Jager Stube"

5 : le nombre d'heures passées par Jojo à dormir dans le couloir de l’hôtel

1,5 : le nombre d'heures passées par le Gruppetto pour trouver leur chambre

100 : la contenance en centilitres d'un cocktail au bar de la plage

4 : le nombre de joueurs qui ont porté le bandeau spécial "Paul Presboist"

5 : le nombre de bouteilles de digeo consommées à la fin du repas du dimanche

6 : le nombre de flics de la Guardia Civile nécessaire pour arrêter les passagers d'un bus pour chantage

2 : le nombre de filles qui ont noté le numéro de portable de Jojo dans l'avion du retour

 

Les consignes de sécurité nécessaires avant le départ :


"Les jolies colonies de vacances" revisitées en version espagnole :

Quelques images du match :

Blanes 002

 Blanes 003

 Le retirage des maillots à la fin du match. Décidément, ils sont un peu trop moulants pour nos corps d'athlètes, c'est impossible à enlever tout seul.

Les commentaires de nos "meilleurs" adversaires :

"Pour la première fois de leur déjà longue histoire, les Anguialous, les vétérans de l'Aviron gruissanais, ont participé au Barcelona Rugby Festival, tournoi vétéran qui réunit une trentaine d'équipes dans la station balnéaire de Lloret del Mar. Si le seul plaisir du jeu est bien sûr le moteur de ce rendez-vous, il y eut bel et bien un enjeu sportif dans la catégorie « vétérans loisirs », qui intéressait directement les Maritimes. Face à une équipe parisienne puis une seconde venue de Grenoble, les joueurs de Daniel Macia, reconverti arrière pour l'occasion, n'ont pas fait de détails, s'imposant 4 essais à zéro. Le match au sommet de cette poule opposait Gruissan à une formation suisse qui, pour l'occasion, avait laissé sa traditionnelle neutralité aux vestiaires.
Car pour un match engagé, ce fut un match engagé. Dans le sillage d'une deuxième ligne Thierry Barthes - Jocelyn Laurens au four et au moulin, Richard Georges et Franck Boussuge, en 3e ligne, ont abattu un énorme travail. A la mêlée, le fair-play légendaire de Didier Delrieu a fort heureusement permis de calmer les esprits sur la pelouse, l'engagement, inhabituel à ce niveau, ayant donné un « coup de fouet » à certains. Finalement, les Anguialous l'emportaient 3-2, quittant l'Espagne invaincus... et fourbus. Organisé de main de maître par Jean-Louis Ournac et Jean-Marie Lavoué, ce séjour a permis de nouer des liens avec d'autres formations européennes. Car si les voyages forment la jeunesse, ils sont aussi un frein à la vieillesse ! Un régime suivi à la lettre par nos Anguialous"

 Le film du tournoi devant lequel Jojo a réussi a s'endormir 4 fois. Bon, à sa décharge, c'est un peu long.

 

On espère que ces quelques amuses-bouches vous donneront envie d'abandonner votre canapé pour le prochain déplacement organisé, et remémorerons quelques bons moments à ceux qui étaient présents.

 

A bientôt d'en rire.