Rubipedes.ch

Vétérans, mais pas tant

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 21 novembre 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

 si tu n'es pas venu le 21 novembre 2014 !

L’ERREUR JUDICIAIRE

C’est avec un immense plaisir que nous avons retrouvé notre pré de Vessy bien-aimé, à ne pas confondre avec notre prostate adorée qui ne nous sert qu’a vider la première nommée.

Je disais donc, ce Vendredi nous recevions pour la première fois nos homologues des « copains d’abord », Homo-logues là aussi rien à voir avec un quelconque club gay frontalier venu se mélanger aux Ruby Pèdes Helvétiques.

Tout commençait par une longue attente, car nos adversaires tardaient à sortir du vestiaire. Bien sûr les quelques mauvaises langues s’empressaient de s’avancer sur plusieurs scénarios : la peur, une séance de maquillage, un remontage de bourrichon à l’ancienne, un échauffement indoor... finalement, les contaminois (qui sont les habitants de Contamine sur Arve et non pas des malades en tous genres qui refilent leurs virus à leurs adversaires), apparurent enfin.

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 10 octobre 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

... si tu n'es pas venu le 10 octobre.

Comme prévu nous avions le privilège de servir de sparing-partner au futur champion de France de 3eme série (c’est tout ce qu’on leur souhaite).

Les plus courageux d’entre nous étaient donc présent au rendez-vous... les autres avaient tous de bonnes excuses :

  • Mathieu regardait « Envoyé Spécial »pour comprendre pourquoi ses impôts avaient augmentés
  • Damien (villard) était déjà venu courir hier tout seul
  • « la vie d’adéle » se résumait à du baby sitting pendant que madame est à la Zumba
  • Tac peaufinait sa recette de Danette chocolat en prévision des longues soirées d’hiver
  • Menoz bien que très affuté récupérait de son stage d’oublonisation de Munich
  • Et Luis n’avais pas encore décuité de l’arrosage de la primera victoria des puuuuuuuuuuumas .

Enfin bref vous avez tous compris que nos chers camarades ont simplement ressenti un sentiment que nous avons tous rencontré un jour ou l’autre………………la peur.

Fort d’une vingtaine de combattants nous entamions le match tambour battant. Imaginez-vous !

Ce que tu as raté...

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
... si tu n'es pas venu au match contre Bellegarde le 26 septembre.
 
Comme vous le savez, vendredi dernier avait lieu le 1er match de la 2ème partie de la 3ème phase de préparation du 2ème module d'entrainement de nos chers coachs. 
 
A ce titre, la pression d'avant-match était grande, au moins autant que celle d'après.
 
Afin d'aligner une véritable armada face nos amis de sous le viaduc, nos coaches préférés avaient ainsi listé, biffé, re-corrigé, bref, trituré dans tous les sens la compo de l'équipe titulaire et de l'équipe 2 (même si officiellement il n'y a aucune différence entre nous tous, sauf Ludo).
 
Hélas, triple hélas, ce ne sont pas 19 joueurs qui se présentèrent à l'heure dite à Vessy, comme initialement inscrits sur le magnifique site rubipedes.ch -je remets l'adresse pour les 8 qui se reconnaitront-, mais une déferlante de 27 rubipèdes prêts à en découdre -ou presque- qui se calèrent tant bien que mal dans le malheureux vestiaire qui n'en demandait pas tant.

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 24 septembre 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

...si tu n'es pas venu le 24 septembre 2014 !

Pour résumé les faits disons que ceux qui étaient absents mercredi soir ont eu .............................du NEZ.

En effet pour bien comprendre, tout a commencé lundi soir, quand lors d'un squash endiablé Coach Botox voulant effectuer un de ses revers avec effet rétro dont il a le secret, mit sa raquette dans la gueule (ou plutôt dans le pif sans Gadget) du pauvre coach Manu.

Qui passé la douleur et la perte de connaissance eut cette réflexion pleine de retenue "vous êtes vraiment des bourrins". Pour la petite histoire il a perdu le point pour ..........obstruction, pas à la justice mais de justesse.

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 10 septembre 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

...si vous n'êtes pas venus le 10 septembre !

Malgré la proximité du Jeûne Genevois, les ardeurs -sans h- étaient présentes mercredi dernier pour un ma foi bien bel entraînement.

Vous avez donc raté si vous n'étiez pas là :

- la promotion d'un entraîneur titulaire, qui eut le bonheur d'avoir au moins 2 joueurs qui comprenaient les consignes -comprenez par là que Lolo a enfin entraîné les 3/4, c'est le rêve d'une vie qui se réalise-

Les photos de la Soirée Plage sont arrivées !

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Cliquez sur l'image (Accès réservé aux Rubipèdes)

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 6 septembre 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Pour ceux qui ne le savaient pas, samedi 6 septembre avait lieu la 1ere Rugby Beach party organisé par et pour la fondation Rubipèdes.

 Les heureux participants ont profité d’une excellente soirée, tout était au rendez vous :

- Douceur de l’été indien.

- Hôtesses d’accueil.

- Pot de bienvenue.

- Sable et transats .

- Mises en bouche .

- Excellent buffet Mexicain.

- Bière fraiche.

- Mojitos bien dosés

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 27 août 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

.... si tu n'es pas venu le 27 août 2014

He bien voilà c’est la reprise et le grand retour du «  Ce que vous avez raté show…. »

Pendant les vacances vous avez raté :

 -Votre régime comme Bernard qui s’est fait peur devant sa glace appelant désespérément Muriel a l’aide : « Muriel vient vite il y a un gros dans notre salle de bain…. »

- Notre vieux BILTO qui va voir le 1er match du RC SERVETTE et qui oublie de se rendre a la réception….. 30 ans de carrière pour en arriver là…..

- Le régime sans houblon ni malt ni autres boissons festives de nos cyclistes préférés Martin et JO² .

- Les tribulations de Ludo et son Croco….

- La prise de fonction de NENER a TOULON

- La naissance de DON CAMILO ACHI

- Luc TARDY dans la piscine a vagues du Vieux port….

- MENOZZ  le coude a la fenêtre de son camion sillonnant les routes de France.

C'est la rentrée !

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
Eh oui ça y est la reprise approche !
 
Vous avez donc 3 jours pour retrouver le sac au fond du garage, sortir les pompes moulées de la niche du chien, le protège-chicot du panier du chat, mettre du dégrippant sur les jointures (genoux, coudes, épaules), de la crème hydratante sur les couilllettes (pour les frottements du short, vous pensiez à quoi?).
 
Alors ramenez vos fesses, avec leurs kilos superflus dus au trop plein de grillades, rosés qui font bronzer et autres excès en tout genre.
 
N'oubliez pas non plus de ramener les sous récoltés de la vente des places pour la soirée de rentrée, vente qui nous l'espérons ont été nombreuses.
 
Pensez à prendre aussi une paire de baskets au cas où : bonne ou mauvaise nouvelle les coachs seront absents (j'entends d'ici certains faire tourner les serviettes) car retenus en stage d'oxygénation au pays basque où on l'espère ils profiteront des bienfaits du "Jamon".
 
L'entrainement sera donc supervisé par Stéphane Labite et Hervé Traverse, avec au programme une reprise en douceur. Ou pas.
 
Au plaisir de vous voir tous nombreux et non-affutés !
 
Pour les nouveaux, vous pouvez nous trouver ici

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu à Prague

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

... si tu n'es pas venu à Prague.


L'arrivée :

Mais sans plus attendre, revenons sur les faits !!
Notre périple annuel avait pourtant bien commencé, le rendez-vous matinal (6h45) aurait pu inquiéter mais contre toute attente personne ne manquait à l’appel.

Bien sûr, notre nouvel intendant, le grand Bilto, avait tout prévu : le verre de bienvenue, un limoncello beaucoup moins onéreux que celui du Montreux café.
Une fois passé les bisous de bienvenue (sauf pour Jojo qui ne supporte plus ces élans contre nature) et le petit déjeuner croissants-bières, nous embarquions enfin pour les Balkans.

Dès notre arrivée, et après avoir pris possession des chambres, nous investissions le premier bistrot en face de l’hôtel où nous découvrions très vite que manifestement le tchèque était armé d’une mâchoire qui l’empêchait de sourire.
Information qui se vérifia tout le week-end.

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 14 juin 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

... si tu n'es pas venu le 14 juin 2014

 Bon, ce compte-rendu sera bref, d'une part parce qu'il y a plein d'autres choses à vous dire et qu'il ne faudrait pas entamer votre concentration parfois limitée, d'autre part parce que la copie rendue samedi après-midi fut particulièrement brillante et qu'il en est difficile de trouver des trucs rigolos malgré notre mauvaise foi et nos langues de p*** légendaires.

Nous revenons donc d'Hermance avec le trophée MaDalton acquis de façon magistrale après 3 matches, 3 victoires, 853 essais marqués et 1 encaissé. 
Nous avons été particulièrement avantagés par le jeu à 10 sur petit terrain, retrouvant les automatismes du mercredi, mais sans Rubipède en face à qui coller des beignes, ni les 4 pénibles quittant le terrain avant la fin. 

Bien entendu, cela n'a nullement empêché nos deux coaches de s'illustrer eux aussi de façon magistrale.

Les photos de Prague sont arrivées !

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Cliquez sur l'image (Accès réservé aux Rubipèdes)

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 24 avril 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

... si tu n'es pas venu le 24 avril 2014.

Pour palier la frustration compréhensible de notre ami "ludo", je résume cette soirée qui ma foi c'est révélé plutôt calme, l’événement le plus marquant étant sans doute le mea culpa de notre cher coach "Manu cimavillaétaitplusgrandejeferaisunjaccuzzi " à qui je tiens à rendre hommage, car il n'est jamais facile de s'excuser devant une bande de caractériels toute sympathique soit elle.

Nous démarrions donc la soirée par un exercice de vitesse assez complexe à tel point que les coachs n’avais déjà pas les mêmes explications, voir pas les mêmes fiches. Du coup certains y perdaient leur latin (Adele).

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 4 avril 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

...si tu n'es pas venu le 4 avril 2014.

Tout d'abord démarrons ce petit résumé par souhaiter un JOYEUXXXXXXXXXXXXXX ANNIVERSAIRE à notre TAK légendaire qui du haut de ses 56 ans nous fait encore espérer que l'on pourra encore jouer quelques années. Comme quoi le ski ,l'alcool et la danette chocolat ça conserve.

Mais revenons à nos moutons. Vendredi soir nous recevions les" oldies seven bracaillons de Lausanne" et oui !!!!!!!!! ,nos coachs adorés avaient bien organisé un match ,mais à priori avec une équipe à sept et non à XV. Mais bon il en fallait plus pour nous arrêter.

Le puma et le chacal

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le puma et le chacal

Maître puma casqué et ganté
Mettait ses mitaines dans son bagage
Maître chacal à l’odeur alléché,
Etait dégouté de ne pas être du voyage

« hola ! Puma fait pas tes valises il est trop tôt »
« Tu ne devrais pas aller à Prague il ne fait pas assez chaud »
« La vérité si tu fais ce voyage »
« Tu vas perdre tout ton pelage »
« C’est pa blo et les femmes golé ador »
« Si tu changes d’avis je te remplace moi »

Le lendemain sur le pré ils se revoient
Mayca sa la jambe de sa proie
Le chacal sourit et lui dit :
« Eh Gringo pour Prague c’est mort j’en ai bien peur »
« Car là c’est l’herbe que tu broute »
« Et c’est moi qui part sans doute »

Le puma furieux l’avait dans le cul
Le chacal allait fêter ça avec un fut

Moralité : Bien mal Achi ne profite jamais , mais tout vient à point quand le chacal sait attendre

Ps : toutes ressemblances avec Pablo Achi et Christophe Mayca ne seraient que fortuites

Hervé de la fontaine à eau (pas toujours)

 

 

Ce que tu as raté si tu n'es pas venu le 21 mars 2014

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
..si tu n'es pas venu le 21 mars 2014 (Match contre Nyon) :
  • le moment de solitude pour certains de nos avants lorsqu'ils ont découvert qu'il y avait un sens de montage sur nos nouvelles chaussettes (on a dû en aider quelques uns, ils seraient restés bloqués pieds nus dans les vestiaires sinon)
  • le moment de solitude (bis) pour certains de nos avants (bis) lorsqu'ils ont découvert que l'avant des nouveaux shorts était pas forcément là où il y avait un dessin (on a dû en aider un, il serait resté bloqués en slip ET pieds nus sinon)
  • la nouvelle technique d'échauffement dans le noir censée améliorer notre perception sensorielle (sic), mais qui fait surtout qu'on voit tout gris pendant 20 minutes et plus rien du tout quand la lumière s'allume enfin, 

Ce que vous avez raté... si vous n'êtes pas venus le 26 février 2014.

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

... si vous n'êtes pas venus le 26 février 2014.

Si ce mercredi vous n'avez pu vous libérer des griffes de madame, d’un boulot trop tardif, d’une flémingite aigue, d’une pseudo crevasse sous le pied (je ne donne pas de nom, juste un indice : mon beauf) ou si tout simplement les deux gouttes et demi qu’il tombait à 18h30 vous ont découragé, vous avez eu tort et pour cause.

Nous avions donc rendez vous à 18h30 au stade du bout du monde pour un petit décrassage, sauf pour "pissou" (ou" passe partout") qui était là depuis 45 min (soit disant) à tourner en rond comme un guppy *1 dans son bocal.
Après nous être changé dans les vestiaires public en mode éclairage des plus belles heures du "fucking blue boy" nous entamions nos tours de stade, 8 selon la police, 10 selon "manu".
Cette séance d'échauffement bien sur clôturée par une bonne séance d'étirements (34 secondes exactement) confirma que la trêve des confiseurs n'avait pas été profitable pour tout le monde et que certains repartait de ........zéro!

Enfin ce que tout le monde attendaient arriva......

C'est la reprise !

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Les premiers pas en 2014 se sont fait dans la neige !

Certains étaient ainsi surpris de découvrir qu'on flottait dessus sans skis (voir les premières photos), d'autres ont arraché des arbres, certains se sont déguisés en touristes, on en a même profité pour trouver un nouveau nom pour la "black" (elle s'appelle maintenant "Orion"), bref, un bon moment passé ensemble en attendant le pré et le ballon avec évidemment un repas à la fin.

En cliquant là-dessous vous devriez trouver quelques photos sympas, avec certains flous artistiques plus ou moins volontaires dûs à des Rubipèdes plutôt en forme et plutôt véloces (surtout les 3/4) ...

Voir les photos (accès réservé)

 

C'était la reprise !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Votre femme vous a fait courir dehors sous la neige, votre patron n'en pouvait plus de vous voir le mercredi soir (et vice versa), vous l'attendiez tous, c'était la reprise !!!

Mais comme chaque année, la reprise avec ballon était précédée d'une séance "physico-physique" surprise, le 25 février au soir.

Le Rubipède en forme du moment

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Little content

 

Little, content mais regrettant les pom-pom girls enamourées de Gex

 

Les effectifs pléthoriques et la chaleur estivale n'y auront rien changé, de nombreuses actions de grande classe se sont succédées le 18 avril dernier lors de notre match contre Avusy 1, puis Avusy 2, ou Avusy 1.5. 

Nos envoyés spéciaux ont ainsi pu remarquer :

- la classique mais toujours belle passe sautée de Manu, qui se matérialise pour ceux qui ne l'ont jamais vue non pas par un ballon qui saute le premier centre pour arriver dans les mains du second, mais par un premier centre qui saute pour tenter de capter un ballon qui part dans les tribunes

- un magnifique mayashi-geri de Nénette sur un ballon qui ne lui avait rien fait, avec l'objectif probable de dégager le ballon en touche, mais le résultat minable d'un ballon envoyé à 53 cm de là. 

- une percée de Lolo (pas l'arbitre, hein, lui ça fait longtemps que ça lui arrive plus de percer), suivie d'un 3 contre 1 géré de façon pour le peu fantasque avec une retour intérieur/percussion/perte de balle des familles, sous les yeux pleins de larmes de Pissou qui pensait bien là toucher son premier ballon du match, 

- une tentative inédite de Little de jouer rapidement une introduction en mélée alors que les 1ères lignes en étaient encore à se tripoter debout afin de trouver la meilleure liaison possible pour des mélées qui, on le rappelle, ne sont pas poussées en vétérans...

Si le but louable de cette initiative était de surprendre l'adversaire, Little oubliait toutefois par ce geste que la fulgurance intellectuelle et la capacité d'adaptation des avants sont particulièrement limitées, et s'exposait donc à un échec retentissant... ce qui n'a pas manqué.

 A la suite du premier tour, Nénette et Little terminaient en ballotage, mais comme de toute façon un avant ne recevra jamais le Paul Presboist sachant qu'il ne touche jamais le ballon (la preuve encore cette fois-ci), c'est finalement Little qui recevra le fameux trophée, pour la 2ème fois de sa carrière.

Le Rubipède en forme du moment

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Nener


Néner, content de conserver le Paul Préboist malgré la charge supplémentaire pour son déménagement.

 

Cette fin de saison très chargée en matchs a finalement eu raison de l'effectif pléthorique pourtant présent aux entraînements : les blessures réelles ou d'amour-propre, la peur, les premières semaines ou les quinquennats de mariage, les attentats sur cycliste, les expéditions à Disneyland et même les concerts de harpe ont écartés des terrains certains de nos plus vaillants éléments.

 

La grande élection

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

paulAprès les élections américaines, les élections du parti communiste chinois, les élections de l'UMP française, l'annulation de l'élection de Miss Suisse 2012 et avant les élections quasi-soviétiques du comité des Rubipèdes, voici venu (non Ludo, pas le temps des rires et des chants), voici venu, donc, le moment d'élire le grand vainqueur du

PAUL PREBOIST D'OR 2012 ©

Pour rappel, cette haute distinction unanimement reconnue dans le monde du rugby vient récompenser la plus belle maladresse, gaffe, bévue, balourdise, cagade, fariboule, gaucherie, boulette... de l'année  (au choix, mais là faut pas voter).

Vous pouvez donc désigner votre favori parmi une liste de Rubipèdes construite complètement arbitrairement, et le grand gagnant sera honoré lors de notre grande soirée de gala du 30 novembre prochain (d'ailleurs si vous n'êtes pas inscrit, c'est encore possible ici). N'hésitez pas à faire preuve de mauvaise foi, et surtout à laisser vos commentaires pour étayer votre choix, les meilleurs seront déclamés lors de la remise du trophée. Attention, un seul vote autorisé par Rubipède (ou pas) !


La suite se passe ici.

Barcelona Rugby Festival 2012

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Selon une longue tradition rugbistique, ce qui se passe en tournée reste en tournée, à deux exceptions près :

  • quand les centres de 130kg se cognent dans leur table de nuit
  • et quand c'est vraiment rigolo.

Tout d'abord, et pour faire plaisir au comptable, les chiffres clés du tournoi :

216 : le prix en CHF d'une bouteille de Limoncello au Montreux Jazz Café de l'aéroport

27 : le nombre de bières dans un chariot EasyJet

704 : le nombre de rugbymen du tournoi

12 : le nombre de fois ou Enzo est parti à gauche lorsqu'on avait dit à droite

1 : le nombre de plaquages manqués pour cause d'hôpital en finale de notre poule

2 : le nombre d'interceptions que les chaussures blanches ont tenté

Ce que tu as raté... si tu n'est pas venu le 20 juin 2012

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

La préparation pour le match-de-la-mort-qui-tue-du-vendredi :

  • Incroyable, ils l'ont fait ! Après seulement quelques entrainements en tant que coachs titulaires, sans aucune crainte du qu'en-dira-t-on, ni d'un quelconque placage à retardement, nos deux loustics ont osé : le premier entrainement Rubipèdes depuis 19 ans SANS match à la fin. Gégé doit se retourner dans sa tombe. Ah, on me dit dans l'oreillette que Gégé n'est pas mort. Pardon Gégé.
  • Ce devait être jour de paiement de la rente AI, puisque quelques anciens vieux venaient nous rendre visite pour une ch'tite bière (elle est fine celle là, je voulais la placer avant la fin de saison) et une grosse pizza, histoire de tout démonter les Rubipèdes puis de tout remonter dans la soirée
  • Signe des temps et accessoirement des progrès réalisés, l'arrivée d'une nouvelle combinaison permettant de réduire le nombre de passes entre le talon, le 9 et l'ailier à environ 2 sur les lancers en touche. D'après les instances entraineuses -calme toi Jojo, y'a rien de cochon-, il s'agirait de surprendre l'adversaire avec une combinaison testée aux Cherpines depuis plus de 20 ans.
  • Toutefois, quelques esprits chagrins auraient argué du fait que cette combinaison a surtout l'énorme avantage de ne pas passer par l'ouvreur, ce qui il est vrai peutsauver le match d'au-moins un 3/4, lorsque par exemple le 10 s'est mis en tête de passer à travers son vis à vis avec le ballon pour la 32ème fois depuis le début du match, ou encore lorsqu'il est atteint de dribblite préboitesque aigüe.
  • Du coup, vu qu'il n'y a pas eu de match, y'a pas grand chose à raconter : personne s'est fait mal, personne n'a arbitré, personne n'a marqué, personne n'a coaché à la place des coachs, et surtout personne s'est engueulé. Faudrait quand même pas que ça dure trop ces entrainements "nouveau concept".

Ensuite, le match-de-la-mort-qui-tue-du-vendredi :

  • Nos amis Bellegardiens (Beaux-Gardiens ? Bell-Garden ? on demandera à leur 1er centre dès qu'il arrêtera de courir) arrivèrent super frais et super dispos, chauds en moins de 30 secondes, à croire qu'ils étaient venus à pied en passant par le Jura pour s'échauffer, le match commençait bien
  • Suite au match aller et la découverte de leur super héros courant un peu partout, une étrange épidémie d'anniversaire s'était répandue chez les 3/4. L'excellente tenue des néophytes rugbistiques titulaires pour l'occasion laisse toutefois augurer d"une sévère augmentation du montant des tournées de bière pour soudoyer le coach et jouer en 1ère.
  • Du côté des avants (oui je sais, si c'est devant c'est pas sur le côté), à l'avant des arrières disais-je, le constat était un peu moins triste, et nos gaillards vachement gaillards pouvaient donc s'en donner à cœur joie de pick-and-go rageurs et percussions percutantes, nullement impressionnés ni par le sprinteur barbu de 130kg placé à la pile pour l'occasion, ni par le char Leopard (Leclerc pour Néner) monté sur deux piles de pont du Rhône, mais clairement sous la toise de 35 ans
  • Au vu de cet enthousiasme, François pouvait lui bleubleuter sans fin l'annonce si chère à Martin, ne s'arrêtant que faute de combattants pour lancer un "Jaune !!!" alternatif, envoyant ainsi à une mort annoncée les kamikazes numérotés de 10 à 15.
  • Pendant ce temps, notre fameux Paul-Iznogoud-dribblant officiait au sifflet, poussait le sens de l'accueil jusqu'à laisser jouer des touches pas droites de l'adversaire dans nos 22, et tournait ainsi le dos à une tradition d'arbitrage à la maison vieille de 150 ans.

Plus sérieusement, cette confrontation fort sympathique accoucha d'un excellent match, dans un non-moins excellent état d'esprit, avec 2 tiers-temps accrochés (on a même réussi à les énerver), et un 3ème tiers quelque peu pollué par la différence de condition physique ... et accessoirement par le fait que la moitié des Rubipèdes n'a jamais touché un ballon de rugby avant ses 30 ans !

Bravo donc à tous les Rubipèdes présents !

Ce que tu as raté... si tu n'est pas venu le 13 juin 2012

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives


Résumés réalisés par nos envoyés spéciaux, ainsi que de zélés délateurs dont les noms seront révélés dans le film de fin d'année.

Tout d'abord lors de l'entrainement du mercredi :

  • la visite d'illustres pensionnés de la Fondation des Rubipèdes pour les Grands Blessés du Rugby : Philou et Capt'ain Bilto... manquaient hélas Grégoire Parel et Guillaume Chuit (les deux, n'hésitez pas à appeler les TCS si votre fauteuil roulant est en panne)
  • le retour inespéré de Little, après une ou deux fausses annonces valant largement celle de Manu sur les combinaisons … hélas pour quelques (beaux) instants seulement, car l’intéressé a immédiatement rejoint le programme de rééducation de l'épaule dispensé à chacune de ses sorties par Capt'ain Bilto
  • programme de rééducation qui en l’occurrence consistait en un portage de Jéroboams de vin rouge au Dumas, un supplice enduré sans aucune plainte par Little
  • une excellente bouillabaisse chez Hervé donc, dans une ambiance sympathique, sans faire fuir les clients déjà présents (tout se perd), avec un petit bémol toutefois sur le montant du pourboire nécessaire au hérisson assurant le service pour lui payer ses pots de gel

Ensuite, le tournoi Ma Dalton à Hermance le samedi, et une petite revue affective d'effectif :

  • Botox impeccable en arbitre international, qui par contre a un peu pris le melon depuis qu'il a un sifflet tout neuf
  • Luc qui a quand même une forme étonnante pour son âge, à défaut d'avoir encore toute sa tête
  • Manu et ses consignes toujours aussi bien suivies par ces ouailles ... avec le meilleur moment : "Luis !!! joue classique !!!"...
  • ... et Luis qui nous fait 35 crochets, oublie accessoirement les quelques coéquipiers qui se trouvaient là complètement par hasard... et marque.
  • Matthieu le seul mercenaire honnête, qui joue à toutes les places et dans toutes les équipes avec un brio inégalable,
  • François, le premier joueur capable de faire une passe "cadeau" avec un paquet et une ficelle autour, le tout en pleine course
  • Néner qui mise tout sur l'intégration à défaut d'être reconnu pour sa passe vissée,
  • Adel, qui après la blessure au curling et à la passe à 10, ajoute une nouvelle corde à son arc : la blessure en jouant de la cornemuse,
  • Jacques Laurent le plaqueur implacable. le nettoyeur qui ne laisse aucune trace, 
  • Tac surnomé le Morbaque… qui ne plaque pas mais s’accroche... et dès qu’il s’accroche… il ne lâche plus…

  • Moët-Moët, titulaire à part entière avec l'équipe première, c'est le rêve de toute une vie qui se réalise,

  • Laurent, qui marque deux essais avec l’un deux sur la fausse ligne (il a eu du bol, y'en a qui sont revenus du pays basque avec une chaussure dorée pour des histoires de lignes...)
  • Ludo notre Sud-Africain enrichi à la graisse de canard qui n'en finit plus de faire croire qu'il pourra être titulaire à Barcelone
  • Jojo qui depuis qu'il a vu la finale du championnat de France répète toutes les percussions de Servat en rêvant à chaque match que c'est le dernier de sa carrière

  • L'assistance efficace de Chug pour l'approvisionnement en eau, de notre international africain Nico pour ... ses béquilles, et de Céliane pour les photos... et aussi parce que c'est la seule à pouvoir motiver Moët-Moët

  • Et enfin, le pire pour la fin, Pilou et sa désormais tristement célèbre leçon de passe, avec sa définition bien à lui :
"La passe de Philou est à la fois considérée comme un jeu, un sport, un art ou encore un rite religieux.
C'est un exercice d'adresse qui consiste dans son sens le plus strict à lancer, rattraper et relancer de manière continue des objets en l'air.
L'acception que l'on donne au mot peut varier selon les pays; en Suisse par exemple on appelle cela
jonglerie, jonglage, jongle ou encore une passe de merde".

 

Ceci lui à valu, l’élection au titre de Paul Préboist, et le trophée lui sera bien entendu remis dès qu'Alex aura terminé de le montrer à toute sa famille.

Notre prochaine destination !

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

{youtube}wOknEgfaK_0{/youtube}

Logo

Moi, Rubipède

La boutique

Le Calendrier

Faites plaisir au trésorier !

CHF
Ref.

J'y serai (ou pas)

  • Tournoi du Lac de Genève

    Samedi 29 juin 2019 Centre sportif de Colovray

    Jui 29
  • Voyage à Dublin

    Vendredi 27 septembre 2019

    Le voyage de l'année aura pour destination...DUBLIN ! Nous décollerons le vendredi 27...

    Sep 27

Nous trouver

Rejoins-nous

Tu joues en championnat suisse et tu voudrais un jour revenir d'un match avec ton nez ?

Tu joues en Top14 et tu recherches un jeu un peu plus physique ?

Tu jouais en 4ème série et ta femme ne t'as plus fait la gueule depuis que tu as raccroché tes crampons ?

Tu n'as jamais joué, mais tu connais toutes les blagues de Pierre Salviac et de Christian Jeanpierre réunis ?

Rejoins-nous !

Youhou, y'a quelqu'un ?